Cet article est aussi disponible en :
Le choix d'un deuxième instrument est assez délicat. En effet, plusieurs choses doivent être prises en compte. Je suis en train d'écrire un document sur le sujet, que je m'empresserai de vous partager. Ce qu'il faut retenir, c'est que tout dépend de l’objectif qu’on a en achetant un deuxième instrument :

• Soit on recherche un instrument B qui étende la gamme de l'instrument A. Dans ce cas, il faut que A et B possèdent des gammes relatives (Dm et F, par exemple). Attention : l'instrument B ne te donnera pas de notes que n'a pas l'instrument A ; il possédera donc les mêmes notes, mais plus hautes ou plus basses (on « rallonge/étend sa gamme »).

• Soit on recherche le chromatisme. Dans ce cas, il faut trouver un instrument B qui donne un maximum de notes que l'instrument A n'a pas déjà. Attention : on peut se retrouver avec deux instruments A et B qui présentent la même gamme, mais la gamme de l’un sera un demi-ton au-dessus ou au-dessous de l’autre. Les deux instruments auront la même couleur.

• Soit on se retrouve entre les deux : on cherche un instrument B qui nous offre d'autres notes que l'instrument A, ce qui nous aide à sortir de notre tonalité. On se rapproche un peu du chromatisme, mais on a surtout un deuxième instrument (B) qui présente une autre couleur que l'instrument A.

Ces 3 points sont ici brièvement présentés et font appel à plusieurs notions que j'expliciterai pleinement dans le document complet que je vais bientôt sortir.

Bon courage pour tes recherches !
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Merci !